Chirurgie des paupières

microchirurgie animale blagnac

Pourquoi opérer les paupières ?
Corrections et reconstruction
Les indications de la chirurgie des paupières sont nombreuses. Parmi elles, les plus fréquentes sont :
– la correction de l’enroulement interne des paupières : entropion
– la correction de l’enroulement externe des paupières : ectropion
– le retrait de tumeurs des paupières : chirurgie plastique
– le traitement de plaies des paupières : reconstruction

Chirurgie de l’entropion
L’entropion est une affection du bord libre d’une ou plusieurs paupières qui se caractérise par un enroulement interne. Les poils de la surface de la paupière se retrouvent au contact de la cornée et déclenchent des symptômes d’irritation : larmoiement, douleur oculaire et parfois ulcération pouvant conduire à des remaniements irréversibles de la cornée.
Certaines races canines sont prédisposées à cette affection (Shar-Pei, Labrador, Rottweiler) qui peut également venir compliquer une blessure de la paupière. Chez le chat, l’entropion est le plus souvent une conséquence tardive de l’Herpès-virose oculaire.
Les paupières ont pour rôle principal de protéger les paupières. Lors d’entropion, elles deviennent un facteur de traumatisme chronique et ne jouent plus ce rôle.
Une chirurgie est nécessaire dés que l’atteinte de la cornée est présente.
Les techniques utilisées sont de trois types :
– déroulement temporaire de la paupière, utilisé chez le chiot
– déroulement définitif de la paupière, utilisé chez l’animal adulte
– raccourcissement de la longueur de la paupière, utilisé dans certaines races (Dogue allemand, Cocker).
Les résultats sont généralement excellents, bien que l’entropion puisse récidiver au bout de quelques années dans certaines races canines (Shar-Pei, Dogue allemand).
Chirurgie de l’ectropion

L’ectropion est une affection qui se caractérise par un baillement de la paupière inférieure conduisant à un larmoiement chronique et à un défaut de protection de la cornée. Sa cause principale est l’excès de longueur des paupières. Moins fréquemment, l’ectropion peut être dû à une rétraction cicatricielle de la paupière inférieure. Le traitement est chirurgical et consiste, dans le premier cas, à réduire la longueur des paupières. Dans le second cas, la cicatrice palpébrale est à traiter de manière spécifique. L’intervention est rarement urgente car les lésions de la cornée sont moins graves que lors d’entropion.

Les tumeurs des paupières

Les tumeurs des paupières ont deux conséquences principales :
– la première est l’évolution locale ou générale d’une affection tumorale.
– la seconde est le risque de frottement et de gêne oculaire dus à la présence de la tumeur sur le bord de la paupière.
Pour ces raisons, il est recommandé de retirer les tumeurs des paupières dans les meilleurs délais. Ce retrait est réalisé chirurgicalement, souvent au détriment de la longueur de la paupière concernée. Plus la tumeur est de petite taille, plus l’intervention est facile : les tumeurs étendues requièrent le plus souvent une reconstruction de la paupière (appelée plastie) qui peut nécessiter plusieurs interventions successives.
Le maître-mot est donc : faire vite !

Les plaies de paupières

Les plaies de paupières sont d’origine traumatique. On distingue les plaies strictement cutanées qui concernent la face antérieure seule et les plaies intéressant le bord libre.
Ces dernières nécessitent un traitement chirurgical rapide car la cicatrisation non maîtrisée du bord de la paupière peut s’accompagner d’une rétraction (entropion ou ectropion) ou de la présence d’une aspérité du bord libre venant frotter sur la cornée à chaque mouvement de la paupière.
Les plaies anciennes, déjà rétractées, peuvent également être opérées avec de bonnes chances de succès.

Medecine chien et chat

INFOS PRATIQUES

Horaires d’ouverture :
Du Lundi au Vendredi
de 8h30 à 12h et de 14h à 19h
Et le Samedi
de 8h30 à 13h

Tél : 05 61 71 24 02


Consultations exclusivement sur RDV

Agence web Toulouse